Communication de crise et stratégie

Naturelle industrielle, sanitaire, la crise devient aussi souvent, médiatique, cognitive, de réputation, de fiabilité, de traçabilité, d’évaluation ou de publicité. Elle est liée au respect des critères éthiques, politiques, sociaux ou écologiques.

Toute crise est à la fois de communication et d’information. De communication parce qu’elle est immédiatement mise sous les projecteurs des médias, et que notre société obsédée par l’utopie du zéro-risque est sensible à tout événement dramatisé. Elle est d’information dans la mesure où elle résulte tantôt d’une affirmation (vraie ou fausse) ou de données divulguées ou mal protégées, tantôt d’un renseignement dont il se révèle après coup qu’il faisait défaut au moment voulu.
Au-delà recettes de la communication de crise, une méthode de prévision stratégique devient indispensable.

Plus de formations