Polémologie : une science de la guerre

L’école française de polémologie a, des décennies durant, produit des « baromètres » de la guerre. Elle a confronté violences collectives (catégorie plus large que celle des conflits armés) et autres faits sociaux, convoqué toutes les disciplines, recensé les « complexes belligènes » et situations déclenchantes. Cette sociologie de la guerre s’attachait d’abord aux conditions psychologiques et matérielles de l’alternance guerre-paix.

Or, le projet de la polémologie posait deux sortes de questions : celle de son statut proclamé ou réclamé de science et celle de son objet, la guerre, deux domaines qui appellent une redéfinition et que nous évoquerons. Dans un troisième temps, nous envisagerons de compléter l’étude des forces létales (la guerre comme institution produisant des morts) par celle des signes – informations, données, messages, icônes, discours, …. Les voies et moyens du faire croire pour éclairer les modalités du faire mourir, en somme.

doc1_448124522a186.pdf

Voir aussi : https://huyghe.fr/2014/08/10/polemologie-guerres-forces-et-signes/

Plus de formations