Mythes et pouvoirs des médias

L’étude des médias s’ouvre dans une période dramatique : la première guerre mondiale, la mobilisation des esprits, le succès des propagandes totalitaires. Des décennies de travaux consacrées à mesurer leur pouvoir aboutissent à des conclusions opposées. Les premières théories dénonçaient les mass media comme des machines à décerveler les foules. Les études plus récentes mettent, au contraire, l’accent sur la « résistance » du récepteur et sur les différences d’interprétation des mêmes messages.

Une critique récurrente soupçonne les médias d’être des instruments de persuasion (ils peuvent convaincre), d’aliénation (ils peuvent fasciner), de fiction (ils peuvent déformer la réalité). Ce sont aussi et surtout des agents qui transforment nos modes pensées et de notre façon de vivre ensemble. Ils ne reproduisent pas seulement la réalité, ils la façonnent. Comment envisager ce pouvoir dans le cadre économique ? Et en fonction du développement des nouvelles technologies ?

Plus de formations