De l’intelligence économique au conflit par l’information

IPRIS Relations internationales 2° année
François-Bernard Huyghe

De l’intelligence économique au conflit par l’information

Le cours se présente comme une introduction au conflit informationnel à travers ses dimensions stratégiques, technologiques mais aussi symboliques (au sens le plus large : des représentations auxquelles les hommes croient en commun).
Le point de départ sera l’intelligence économique, (désignée sous son acronyme IE).

Cette discipline touchant à un aspect très concret de la vie sociale (produire, vendre,.) et symptomatique de la société dite de l’information.
Pour une entreprise, l’IE consiste à préserver un patrimoine informationnel, à s’informer utilement et à exercer sur son environnement une influence favorable à ses desseins. On pourrait donc considérer l’IE comme une science de la gestion, ce qui est vrai mais incomplet. Car si savoir c’est pouvoir, communiquer, c’est aussi agir.

L’IE inclut des aspects non-économiques. Elle ne se résume pas à la protection et acquisition d’une information pertinente et capable d’éclairer la décision ; elle suppose toute une panoplie de modes d’action sur l’opinion, depuis le lobbying jusqu’aux grandes manœuvres politiques, diplomatiques, médiatiques… Le tout associant souvent entreprise, États, ONG…Elle s’insère dans un cadre politique, stratégique et idéologique.

Ce n’est pas seulement un art du savoir, mais aussi du faire croire. Ce n’est pas seulement le domaine du benchmarking, du knowledge management, des logiciels sophistiqués ou des communautés virtuelles ; elle fait partie des méthodes destinées à gagner un avantage sur un concurrent ou un adversaire (voire à lui infliger un dommage) par des signes et non des forces. De telles stratégies de l’information sont inhérentes à tous les rapports de pouvoir et de conflit : elles sont souvent décrites sous des noms variés, voire inquiétants: manipulation, désinformation, propagande, stratagèmes, déception…

Pareils phénomènes appellent un double éclairage.

D’une part, les stratégies par l’information correspondent à des formes d’action repérées parfois depuis des siècles : persuasion, désinformation, influence,…. Leur taxinomie, leurs règles et la mesure de leur efficacité demandent un bilan.

D’autre part, il y a peu de domaines où les mutations techniques (outre bien sûr les changements culturels et idéologiques) bouleversent autant les règles du jeu. Nouvelles règles et nouveaux acteurs font du conflit informationnel un domaine crucial. On ne sait, ni ne croit, ni ne s’affronte de la même façon à l’ère de l’imprimé, de la télévision ou de l’Internet.

Le cours propose donc une approche transdisciplinaire – notamment polémologique et médiologique – d’un phénomène global.

Introduction

Intelligence économique , conflit et information
Protection des données, acquisition des savoirs et efficacité des messages

I Stratégies cognitives

Le secret : histoire et médiologie d’une stratégie
Qu’est-ce que s’informer ?
La quête de l’information et les réseaux

II Influence

Société du risque, société de l’information
Influence et puissance
Les stratégies du lobbying à la diplomatie publique

III Guerre de l’information : les stratégies directes

De la rhétorique à la propagande :
De la propagande à la guerre de l’image
De la persuasion au contrôle de l’attention

IV Stratégies indirectes

Désinformation : de la guerre froide à l’affrontement numérique
Le formatage des esprits

V Un nouvel environnement

Conflit à l’ère numérique
Les médias
Les médiations et les médiateurs

Conclusion

La partie théorique du cours est développée dans le livre « Comprendre le pouvoir stratégique des médias » (Eyrolles 2005), ouvrage destiné aux étudiants. Elle sera réactualisée sur le site (https://www.huyghe.fr).
Elle sera surtout complétée par des exercices pratiques (analyses d’exemple pris dans l’actualité par l’enseignant et travaux de groupe à réaliser par les étudiants)

Ces exercices (sur K7, sur Internet, etc.) s’articuleront autour de trois axes :
• Décrypter les stratégies de persuasion
• Analyser les flux d’information
• Repérer les stratégies en œuvre

Une première bibliographie

Plus de formations