Think tanks : quand les idées changent vraiment le monde

Editeur : Vuibert

Think tanks ? Tout commence par une difficulté de traduction : sont-ils des « boîtes où penser » ou des réservoirs où puiser des idées ? Le terme a été popularisé dans les années 1960. Depuis, sont apparus des milliers de think tanks, y compris en Europe et en Asie. Penser pour peser, découvrir des solutions pour inspirer des politiques : le think tank se situe toujours quelque part entre le modèle de la recherche pure – en principe indépendante (mais centrée sur des questions actuelles intéressant le bien commun) -, et la volonté d’influencer les décideurs.
Cela implique de savoir convaincre, d’entretenir des réseaux, de soutenir des amis politiques, de trouver et de conserver des vitrines médiatiques, de se faire financer. Evoluant entre l’école de pensée et le groupe de pression, naviguant de la recherche d’une pensée originale à la production d’un discours efficace, ces organisations se définissent surtout négativement (elles sont en principe non lucratives, non partisanes et non dépendantes des autorités publiques) et se forgent ainsi une identité.

Dans la pratique, les objectifs, l’inspiration idéologique, la taille, le financement, le budget, le prestige et le champ de compétence des think tanks diffèrent énormément. Cependant tous apparaissent orientés vers l’action. Conseillers du Prince, experts autonomes, inspirateurs, médiateurs et médias, réseaux d’influence : un peu tout cela à la fois, les think tanks ont, au moins à moyen terme, toutes les raisons de se développer !

Commander ce livre sur Internet.

Découvrir d'autres ouvrages