Le terrorisme, forme moderne du conflit

Retour sur « la scène terroriste »

Le terrorisme est l’envers de la mondialisation : souple, en réseaux, sans frontières, capable de trouver partout des symboles de l’Occident honni, donc des cibles, utilisant la force des médias pour adresser un message spectaculaire, celui de la revanche et de l’humiliation.

Pour nous, le terrorisme est une méthode de lutte des acteurs non-étatiques et clandestins commettant des attentats à buts politiques sur des cibles symboliques.

Ci-dessous un article paru dans Les Cahiers de médiologie n°13 « La scène terroriste » après le onze septembre

Un article dans les Cahiers de médiologie N° 13

Télécharger tous les articles des Cahiers de médiologie

Article précédentRéseaux et contrôle
Article suivantLibye : qui a gagné ?

En lien avec cet article