Big Brother au bout de la ligne

BB écoute…, mais qu’entend-il vraiment ?

Qui se souvient des écoutes de l’Elysée ? Jean-Edern Hallier*, les années 80, les fils de cuivre… Les méthodes de surveillance ont changé, surtout avec la révolution numérique. Une brochure téléchargeable (dont des textes écrits pour le projet Prodoper ou le DRMCC) : les terrifiantes possibilités des techniques d’interception, localisation voire agression par téléphone interposé, légales et illégales, mais aussi leurs surprenantes limites pratiques.

* Pour la petite histoire : dans cette affaire qui remonte à 1985, les responsables (du moins, ceux qui se sont retrouvés devant les tribunaux : l’ancien directeur adjoint du cabinet de François Mitterrand, Gilles Ménage, et le chef de la « cellule » de l’Elysée, Christian Prouteau) ont été condamnés en 2005 et, le 14 Mai 2008, les juges ont indemnisé les héritiers de Jean-Edern Hallier « subi des troubles dans ses conditions d’existence du fait des agissements fautifs des services de l’Etat ».

Article précédentObama magical mystery tour
Article suivantCrise et information

En lien avec cet article