Qu’est-ce qu’une route ?

Un medium ambigu

Article publié dans les Cahiers de Médiologie n° 2

Pas de liberté sans routes : elles sont fuite, errance et ce «droit de s’en aller » que réclamait Baudelaire. Pas de domination sans routes : sinon comment lancer ordres et troupes en tout point, comment contrôler un territoire? Pas d’innovation sans routes : par elles parviennent marchandises et idées nouvelles, voire peuples nouveaux. Pas de régularité sans routes : elles permettent le maillage et l’administration, l’approvisionnement assuré, la gestion du flux des choses, la permanence des relations, la sécurité du retour.

cliquer ici pour la suite de l’article en PDF

Médiologie

En lien avec cet article