Cyberterrrorisme et médias

Interview pour www.leconomiste.com

Faut-il avoir peur du cyberterrorisme ? Ricanements dans des revues d’Internet qui ironisent sur les dizaines fausses alertes diffusées depuis 1998, date de la création, sous Clinton, du National Infrastructure Protection Center, afin de prévenir de telles « cyberattaques ». Doute chez les experts, tels le Commissaire Daniel Martin en France, auteur d’un manuel sur le cybercrime, et Dorothy Denning de Georgetown University. Invocations répétées par l’administration américaine, de la menace d’un « Pearl Harbour électronique ». Richard Clarke, chef du Bureau de Sécurité du Cyberespace, un des rouages essentiels du Bureau de la Sécurité du Territoire créé après le 11 Septembre, croit au danger dur comme fer.

Qui a raison ?

425291ba8bdca.pdf

Article précédentGuerre : de l’info au credo
Article suivantVoir l’ennemi

En lien avec cet article