huyghe.fr - Le site de François-Bernard Huyghe
OK
 Sur Twitter : @huyghefb
 Comprendre les conflits : une nouvelle polémologie
 Terrorisme
 Affrontements, stratégies et images
 Information, pouvoir et usage : l'infostratégie
 Intelligence économique : du savoir à l'influence
 Pouvoirs et information
 Transmission et communication : la médiologie
 Médiologie au présent
 Médiologie de l'histoire
 Divers
 Textes à télécharger
 Huyghe Infostratégie Sarl
Formations Pratiques > TIC : stratégies et conflits
TIC : stratégies et conflits
Technologies de l’information et de la communication : stratégies et conflit


Problématique

Chacun a compris combien l’apparition de la société dite de l’information a bouleversé nos rapports avec le temps et l’espace, nos capacités de nous exprimer, d’accéder au savoir, de produire, etc. Les Technologies de l’Information et de la communication (TIC) ont aussi changé les méthodes destinées à dominer ou infliger un dommage via l’information. Ou à y résister.

Cela a transformé notre perception des dangers et des opportunités en situation de compétition, économique ou autre. Du péril d’image pour une entreprise aux mécanismes de manipulation idéologique, de la capacité de diriger l’attention sur le Web aux rumeurs, désinformation et autres formes d’agression sur la Toile, des grandes manœuvres internationales aux petites escroqueries.

À la croisée de plusieurs domaines – politique internationale et géostratégie, médiologie, polémologie, intelligence économique, prospective sur la société du savoir, mais aussi criminologie … -, dans un contexte où certains parlent de « guerre » économique, de guerre la connaissance, de l’information ou de l’image, il est indispensable de reconsidérer notre vision des conflits à l’ère numérique.

Or qui dit conflits dit stratégies (pour les diriger), technologies (qui autorisent ou sanctionnent certaines stratégies) mais aussi cultures et mentalités (au final, l’objectif est un cerveau humain plus ou moins critique ou réceptif).

Les organisations et entreprises doivent se protéger de dangers concrets (déstabilisation, désinformation, mésinformation, perte du patrimoine informationnel, atteinte à la réputation, vulnérabilités technologiques risque de crise ). Et le simple citoyen a besoin de mieux comprendre les enjeux de puissance et d’influence, mais aussi comment s’articulent de nouveaux rapports entre réalité, monde des médias et monde virtuel. Ce contexte suggère de dégager des logiques communes à toutes les luttes par, pour ou contre l’information.

Le cours clarifiera donc ces notions -guerre de l’information, intelligence stratégique et économique, i, cyberdisidence, e-influence…- en évitant le piège du sensationnalisme comme celui de l’optimisme technologique béat. Il fournira aux étudiants des outils d’analyse sur une actualité à la fois économique, politique ou sécuritaire : campagnes médiatique, opérations entre groupes industriels s’appuyant sur l’opinion, activités illégales ou méthodes de tous ceux, militaires, militants ou activistes, qui s’emparent des nouveaux moyens de communication pour diriger les esprits)..



Plan de cours


Le cours s’articule autour de trois axes :

Le pouvoir sur Internet
• Contrôler l’attention et indexer : qui a le pouvoir ?
• Anciens et nouveaux médias : quelle influence ?
• Les nouveaux dangers sur Internet : cybercrime et cyberterrorisme

Stratégies offensives et défensives en intelligence économique :
• Réputation et crises à l’heure des TIC
• Guerre économique et influence à travers les médias
• Secret, désinformation et flux numériques

Conflit par l’information
• De la propagande aux images planétaires et aux contagions numériques
• Information, violence, puissance et influence
• Stratégies et acteurs dans le cybermonde

Les notions théoriques seront illustrées par des exemples pris dans l’actualité et par le décryptage des médias. Des textes numériques plus détaillés et à télécharger sont disponibles sur le site www.huyghe.fr
Par ailleurs les étudiants pratiqueront en travaux dirigés. Ce seront des exercices de veille ou analyse stratégique portant sur des cas concrets mais qui peuvent être scénarisés comme de véritables jeux de rôles dans des univers virtuels. On recourra à des outils de veille sur Internet et aux moyens d’intelligence collective qui fleurissent avec le Web 2.O.