2 août 2015 - Spin doctors
anthologie de texte sur les spin doctors :


Ces spécialistes passent leur journée à vendre des plans pour agir sur l’opinion. Ce sont des marchands de symboles efficaces, d’images fascinantes et de slogans irréfutables1.

Ils ont un surnom : spin doctors. Le « spin », c’est la pichenette ou la torsion qu’ils donnent à dans le sens désiré. Cette expression – la meilleure traduction est « docteurs Folimage 2» - s’est imposée dans sa version anglaise. Qu’ils pratiquent des « relations publiques » pour des entreprises, ou le marketing politique ou qu’ils travaillent pour l’État séducteur, les spin doctors sont partout. Ils inspirent le cinéma (Des hommes d’influence ou Thank you for smoking) ou les feuilletons télévisés (Spin City) auxquels ils fournissent parfois un ressort comique.

En France, nous connaissons le « conseiller en communication politique » révélé au public quand Michel Bongrand soutenait Jean Lecanuet en 1965, puis personnifié par Jacques Ségala qui se vanta d’avoir contribué à la victoire de Mitterrand en 1981 avec le fameux slogan de la « force tranquille ». Désormais les hommes politiques ne cachent plus qu’ils font appel à ces éminences grises. Tout le monde comprend un article qui surnomme Henri Guaino le « spin doctors de Sarkozy ».

Ce n’est rien par rapport au monde anglo-saxon où la profession est solidement établie dès les années 30, même si l’expression elle-même, spin doctor n’apparaît qu’en 1984.

Leur action en temps de guerre les rend aussi célèbres que leur rôle dans l’élection des présidents de la République

Lire la suite dans la brochure téléchargeable ci-dessous :


Cliquer pour télécharger la brochure : http://www.huyghe.fr/dyndoc_actu/49f9de3b60ed1.pdf
http://www.huyghe.fr/dyndoc_actu/49f9de3b60ed1.pdf
http://www.huyghe.fr/actu_677.htm